Une nouvelle approche de l’histoire romaine (2/4)

Carte Non Disponible

Date/Time
Date(s) - 13/12/2023
17:30 - 19:00

Category(ies)


César, la Guerre des Gaules et le siège de Marseille

Jean-Charles Jauffret, Professeur émérite d’histoire contemporaine ; ancien directeur du département d’histoire et du master « Histoire militaire comparée, géostratégie, défense et sécurité » de Science Po Aix.

Qui est cet homme affilié à Caius Marius, tour à tour pontifex maximus, consul et proconsul, dictateur et imperator, auteur de la conquête des Gaules ? Le musée d’Arles contient le seul buste qui nous soit parvenu de ce conquérant énigmatique. Caius Julius César a marqué l’histoire de la Provence lors du siège de Marseille qui suit la conquête de la Gaule.

 

A l’heure où « le roman national » est la mode et où l’ignorance regagne le terrain conquis jadis par l’école de Jules Ferry en laissant la voie libre à toutes sortes de misérabilismes identitaires aboutissant aux communautarismes, il devient opportun de nous interroger sur nos racines profondes. Elles mêlent du sang gaulois et du sang romain, après cette très rude conquête de 58 à 51 avant le Christ. Comment, avec quelques légions, César a-t-il fait pour mettre la main sur un pays immense, des rives du Rhin aux Pyrénées ? Cette Guerre des Gaules, dont il fit un instrument de propagande pour sa propre gloire, se révèle en fait passionnante tant sur l’habileté du politique que du militaire qui décline tous les principes de la guerre jusqu’à la terreur répressive. A la lumière des dernières découvertes et de l’historiographie, il est à présent possible de replacer dans son contexte historique dépassionné cet épisode fondateur de notre histoire nationale, dont Vercingétorix fut à la fois le héros malheureux et le faire-valoir.

 

Enfin, à l’issue de sa victoire, englué dans la guerre civile contre Pompée, César réduit l’indépendance de la dernière cité grecque libre, Marseille, dont l’arc de triomphe d’Orange porte la trace. En découle un premier désastre écologique pour la Provence pour construire une flotte de bois vert et de colossales machines de guerre afin de venir à bout d’une résistance acharnée, dans l’esprit d’Archimède.

Les mercredis 18 octobre, 13 décembre 2023, 14 février et 13 mars 2024 de 17h30 à 19h00.

 

Les réservations en ligne ne sont pas disponibles pour cet évènement.