25/03/2020 17:30 - 19:00

Les paraboles, un chemin vers Dieu (2/4).

Fr. Louis Le Boucher d’Hérouville, Licencié en théologie.

Dans les Évangiles sont répertoriées une quarantaine de paraboles différentes, ce qui fait de Jésus un maître de ce genre littéraire : il en est un utilisateur hors pair et un inventeur génial. Pourquoi le Christ affectionne-t-il tant ce mode de communication, ces petites histoires qui au premier regard peuvent paraitre enfantines ?

La méditation d’un rabbin sur ce sujet nous interpellera d’ores et déjà : « Nos maîtres ont dit: que le mashal(parabole, en hébreu) ne soit pas une petite chose à tes yeux. Parce que grâce à lui, l’homme peut comprendre les paroles de la Torah. Parabole d’un roi qui, dans sa maison, a perdu une pièce d’or ou une pierre précieuse. Ne la cherche‐t­‐il pas avec une mèche qui ne vaut pas plus d’un sou ? Ainsi le mashalne doit pas être une petite chose à tes yeux, parce que, grâce à lui, on peut pénétrer les paroles de la Torah[1] ».

Je vous propose donc cette année, par l’étude exégétique, littéraire, théologique et spirituelle de quatre paraboles tirées de l’Évangile selon saint Luc, d’entrer plus avant dans le mystère si extraordinaire de la Parole de Dieu qui se révèle.

 

 

[1]Cantique Rabba, I, 7-8. Commentaire du cantique des cantiques dans Midrash Rabba

Les 4 et 25 mars, 1er et 29 avril 2020 de 15h30 à 17h00.