23/11/2018 17:30 - 19:00

Les fresques de Raphaël à Rome.

François Martin, Conférencier en Histoire de l’Art.

Sera proposé dans ce cours une promenade dans le Rome de la Renaissance qui nous fera rencontrer Michel-Ange, Raphaël et le Bernin. Seront particulièrement évoqués la chapelle Sixtine et les fresques de Michel-Ange, les « Stanze » du Vatican de Raphaël ou encore les plus fameuses sculptures de Michel-Ange de la Pieta en passant par la « Terrabilita » du Moïse. La promenade fera escale au XVIIe siècle avec les sculptures du Bernin mais aussi à la villa Farnésine et au palais Farnèse.

 

LES FRESQUES DE RAPHAEL A ROME

 

Après avoir confié à Michel-Ange, la voûte de la chapelle Sixtine, le pape Jules II charge Raphaël de la décoration de ses nouveaux appartements dans le palais du Vatican.

La première de ces « stanze » dite, « chambre de la Signature » est entièrement de la main de Raphaël. Il y évoque l’élévation de la pensée humaine, l’exaltation de la foi chrétienne, et de la culture antique, sur le thème du Vrai, du Beau, du Bien :

  • Le Vrai dans le domaine spirituel avec « la dispute du saint sacrement »
  • Le Vrai dans le domaine de la connaissance avec « L’Ecole d’Athènes »
  • Le Beau avec la fresque du « Parnasse »
  • Le Bien est incarné par « les vertus qui guident les entreprises humaines.

La 2èmechambre dite « d’Héliodore » est consacrée à des sujets rappelant la protection particulière que Dieu accorde à Saint Pierre et à ses successeurs les Papes. Chaque fresque pouvant être reliée à un évènement politique contemporain. Ainsi la fresque « d’Héliodore chassé du temple » est une allusion aux français de Louis XII, chassés d’Italie grâce à l’intervention du pape Jules II.

La 3echambre dite « de l’incendie », peinte sous le pontificat de Léon X, est d’un tout autre esprit. On y trouve des caractères maniéristes, une influence de Michel-Ange, et la mise en scène, non plus de  nobles allégories mais de gens du petit peuple des faubourgs de Rome.

Tout en travaillant au Vatican, Raphaël peint des fresques à sujet mythologique pour le petit palais du banquier Chigi : la Farnésine. Elles sont présentées dans ma conférence : « Décors de fêtes à la villa farnesina de Rome. »

La 4eme chambre des « Stanze » dite chambre de Constantin, conçue par Raphaël, fut exécutée après la mort du Maître, par une équipe dirigée par Giulio Romano, son meilleur élève. On y trouve un maniérisme débridé…

Les « Loges » du Vatican, avec leurs décors de « grotesques », illustrent des scènes de la Bible. Elles sont totalement l’œuvre de l’atelier. Par contre, les « Sibylles » peintes à fresques dans l’église S.M. della pace sont bien de la main de Raphaël. On y sent une influence de Michel-Ange.

Raphaël mourut à l’âge de 37 ans…laissant à Giulio Romano le soin de terminer plusieurs de ses œuvres, y compris de la Fornarina, la femme qu’il aimait…

Les vendredi 16, 23 novembre, 25 janvier, 8 février, 8 mars, 26 avril de 17h30 à 19h00.