Etude biblique: SAINTE MARIE MADELEINE A LA LUMIERE DE L’ANCIEN TESTAMENT (4/8) Fr. Louis Le Boucher d’Hérouville O.P., Licencié en théologie.

24 janvier 2018 à 17 h 30

Cours

Il existe depuis une trentaine d’années un courant biblique qui s’intéresse de manière plus approfondie aux ponts textuels qui existent entre les Évangiles et les écrits de l’Ancien Testament. Il s’efforce de montrer que l’accomplissement des Écritures, dont il est fait si souvent mention dans les Évangiles, ne se réduit pas à quelques moments de la vie de Jésus, mais trouve un écho implicite dans chaque péricope et parfois même dans chaque verset. Plus récemment encore, les études liées à ce courant de réflexion biblique, habituellement centrées sur le Christ, se sont élargies à d’autres personnes de l’Évangile : ainsi Joseph, époux de Marie, est-il décrit par l’Évangile de saint Matthieu comme une actualisation du Joseph dont l’histoire est racontée dans le livre de la Genèse ; ainsi Marie, la mère de Jésus a-t-elle quelques ressemblances avec Anne, la mère de Samuel présentée dans le premier livre de Samuel au chapitre premier, etc. Ces réflexions apportent un souffle nouveau à la lecture des Écritures, car elles manifestent tout un contexte scripturaire très éclairant qui permet de comprendre plus profondément des enjeux, des paroles, des actions des Évangiles. On ne porte plus, le même regard sur la mort de Jésus à la croix quand on sait que l’évangéliste Matthieu raconte cet événement avec en tête, entre autres, le passage de la Mer Rouge décrit dans le livre de l’Exode au chapitre 14.

Puisque ce type d’étude intertextuelle n’a pas été encore réalisé pour la figure évangélique de Sainte Marie-Madeleine, nous proposons par ce cours de pallier ce manque. Cela, nous l’espérons, enrichira notre connaissance à son sujet, tout en préservant l’intégrité de ce que les Évangiles, et la Tradition qui les transmet, en rapportent. Notre problématique consistera donc principalement à découvrir à quelles lumières issues de l’Ancien Testament les Évangiles recourent pour décrire l’histoire de Marie-Madeleine. Cette problématique se compose de trois questions plus spécifiques : tout d’abord, sur quels textes de l’Ancien Testament les évangélistes semblent s’appuyer dans les passages où Marie-Madeleine apparaît ? Ensuite, quelle est la probabilité de l’usage conscient de ces textes ? Enfin, pourquoi l’évangéliste s’appuie-t-il sur tel ou tel texte particulier ?

Nous nous concentrerons pour ce cours sur l’Évangile de saint Matthieu.

Les 24 janvier 2018, 21 février, 21 mars, 18 avril et 23 mai de 17h30 à 19h00.