Le Jeûne de Ninive – A la rencontre de la Ninive biblique avec Ephrem de Nisibe (IV siècle) et des calligraphies en araméen Behnam Keryo, universitaire, ancien fonctionnaire de l'ONU, calligraphe et musicien

22 octobre 2012 à 15 h 00

Présentation des Publications

Le 22 et 23 octobre de 15h00 à 18h30 : Exposition de planches de calligraphies syriaques et d’une stèle sculptée

Le 23 octobre à 18h30 – 20h00 : Conférence sur les origines de l’écriture en Mésopotamie, démonstration de calligraphie, dédicace du livre « Le Jeûne de Ninive » par l’auteur.

UN LIVRE D’ART

Le Jeûne de Ninive

accompagné de calligraphies en araméen
Ephrem de Nisibe (IV siècle)

 

Il s’agit de la commémoration de la visite de Jonas, le prophète au grand poisson, dans la ville assyrienne de Ninive et de la repentance de ses habitants. Les assyriens étaient des guerriers implacables. Ils ont décidé de jeter armes et cuirasses et de livrer bataille contre le monstre violent qui est dans le coeur de chacun d’entre nous.. et ils ont triomphé.

Ephrem de Nisibe, l’illustre écrivain araméen du 4ème siècle a immortalisé cet évènement en une sorte d’épopée à la Dante de 30 pages et en vers de 7 pieds. Son message est clair, à coeur vaillant rien d’impossible ! Si le ventre du grand poisson représente nos gouffres quotidiens, cet homme-océan Ephrem, nous invite à sortir pour les affronter et pour les défier. Le Jeûne de Ninive célébré partout dans la Chrétienté est un témoignage extraordinaire de persévérance et une célébration de la vie face à la dévastation et à la mort.

Behnam Keryo, universitaire, ancien fonctionnaire de l’ONU, calligraphe et musicien né à Ninive, présente dans son livre une traduction française de cette épopée annotée et commentée, avec une introduction exhaustive sur les origines et la langue des araméens. Outre les calligraphies araméennes en couleurs, Le Jeûne de Ninive contient aussi les textes araméens originaux avec les couleurs originales.